Retour

47ème Journée de quartier de Jean-Luc Moudenc dans les quartiers Croix de Pierre – Route d’Espagne

Vendredi 25 janvier 2019, Jean-Luc Moudenc, qui fait de la proximité la priorité de la mandature, est allé à la rencontre de différents acteurs du quartier Croix de Pierre, en compagnie de Franck Biasotto, Maire de Quartier.

Pour débuter cette 47e journée, le Maire et Président de la Métropole, dans la droite lignée de Toulouse ville inclusive et très engagée pour déstigmatiser tous les handicaps, a visité le CRIC, Centre de rééducation des invalides civils. Il a tenu à féliciter et à encourager ces personnes accidentées de la vie qui donnent toute leur énergie pour se former à un nouveau métier comme prothésite dentaire, cableur et tant d’autres qui sont de réels passeports pour un nouvel emploi.

Ardent défenseur du commerce de proximité et fervent soutien des commerçants dramatiquement impactés par les manifestations des gilets jaunes et les casseurs, il a tenu à échanger et à écouter les propos et les requêtes des artisans et commerçants du marché de Croix de Pierre et de l’avenue de Muret, accompagné de Jean-Jacques Bolzan, adjoint au commerce et à l’artisanat. Jean-Luc Moudenc a été unanimement remercié pour l’aide d’un million d’euros qui sera mise au vote et débloquée par la Ville de Toulouse pour leur venir en aide.

Lors de son entretien avec le directeur de la Poste de Croix de Pierre, le Maire a souligné que la municipalité maintiendrait tous ses efforts pour que les services publics de proximité et de qualité soient maintenus dans tous les quartiers de la ville.

Cette journée s’est conclue avec Marie-Hélène Mayeux-Bouchard, adjointe en charge des fleuves et des canaux, par une promenade au pied de la Digue dont les berges ouest, en cours de rénovation,  devraient ouvrir courant mai prochain. Un chantier conséquent en faveur des modes de déplacements doux, marche à pied et vélo, effectué dans la cadre des travaux du Grand Parc Garonne. Un projet urbain visant à reconquérir les bords du fleuve sur 32 kilomètres de linéaire, répondant à quatre objectifs : le développement des cheminements piétons et cyclistes, la valorisation du patrimoine naturel, le renforcement des usages liés à l’eau et la multiplication de nouveaux espaces de culture et de convivialité.