Retour

48ème journée de quartier de Jean-Luc Moudenc dans les quartiers Saint-Aubin, Bayard, Dupuy et Les Chalets

Jean-Luc Moudenc a poursuivi ses journées de quartiers, journées de proximité, de rencontres et d’écoute, avec la 48ème depuis le début du mandat, dans les quartiers de Saint-Aubin, Bayard, Dupuy et les Chalets, accompagné par Jacqueline Winnepenninckx-Kieser, Maire de Quartier.

Dans un premier temps, il s’est rendu place Belfort, prochainement réaménagée après une concertation menée avec les associations, les commerçants et les habitants. Une mutation qui s’inscrit dans un plan global à l’échelle du quartier visant à améliorer la sécurité, la circulation, la commercialité et à créer plus d’espaces verts.

Jean-Luc Moudenc a ensuite rencontré la direction de l’hôtel Bristol endommagé par l’incendie d’un immeuble voisin le 10 janvier dernier, afin de suivre l’évolution de la prochaine réouverture de l’établissement.

La matinée s’est poursuivie par la visite des commerçants dans le cadre de l’opération Commerce d’avenir, en compagnie de Jean-Jacques Bolzan, adjoint en charge du commerce de l’artisanat. Que ce soir rue Bayard, place Robert Schuman, au marché Cristal ou en fin de journée place Dupuy, le Maire de Toulouse leurs a apporté un vif soutien et leurs a confirmé le plan de soutien de solidarité d’un million d’euros qui sera délibéré lors du conseil municipal exceptionnel du vendredi 8 février.

En début d’après-midi, le Maire de Toulouse, ardent défenseur du développement des énergies propres, a testé la borne solaire place Saint-Aubin mise en place par la start-up toulousaine SolarCom, dans le cadre de Smart City-Toulouse Open Métropole. Une borne permettant de recharger gratuitement téléphones, smartphones, tablettes et appareils photos.

Il a ensuite visité la crypte Saint-Aubin, un site retenu dans le cadre de l’appel à projets urbains innovants « Dessine-moi Toulouse », dans la catégorie des sites remarquables ou atypiques à fort potentiel. Il a ajouté que deux projets d’envergure étaient aujourd’hui en concurrence.

Ce fut ensuite l’événement marquant de cette journée avec l’inauguration de la place Saint-Aubin rénovée. Saint-Aubin embelli, c’est la rénovation des trottoirs et de la chaussée, la réorganisation du stationnement, la matérialisation d’une piste cyclable, l’aménagement de zones de loisirs et de jeux,  la reprise des espaces verts, le remplacement du mobilier urbain et la mise à disposition d’une boîte à lire, le remplacement de l’éclairage public avec la mise en valeur de l’église et la mise en place d’une signalétique dédiée aux écoles.

Cette 48e journée s’est conclue par un moment d’échange avec les militants et les sympathisants à la Maison de la citoyenneté Centre rue Paul Mériel.