Retour

Demande d’effectifs supplémentaires de policiers nationaux : l’Opposition toulousaine fait preuve d’incohérence

IMG_1565

Lors du Conseil municipal du vendredi 8 décembre, notre Majorité a présenté un vœu demandant à l’État, dans le cadre de notre candidature à l’expérimentation de la future Police de Sécurité du Quotidien, des effectifs de policiers nationaux supplémentaires. Il nous apparaît en effet difficile de réussir cette expérimentation sans effectifs supplémentaires, au risque de désorganiser les équipes en place déjà en sous-effectif comparativement à toutes les grandes métropoles de France.

L’Opposition toulousaine, alors qu’elle avait voté notre précédent vœu à l’unanimité en octobre 2016 demandant à l’État des effectifs supplémentaires de policiers nationaux, a décidé de s’abstenir vendredi dernier !

Dans leurs explications de vote, ils partagent notre constat : la sécurité est avant tout l’affaire de l’État et il est nécessaire qu’il fournisse les moyens nécessaires à la réussite de l’expérimentation de la Police de Sécurité du Quotidien dans les quartiers sensibles. Malgré cela, ils n’ont pas voté un vœu pour que le gouvernement attribue à Toulouse plus de policiers nationaux alors qu’avec 20 % de délinquance en moins, Bordeaux a 20 % de policiers nationaux en plus. 

« Nous regrettons le choix et l’incohérence de l’Opposition toulousaine par rapport à leur position d’octobre 2016. Elle démontre une fois de plus que leur position est dicté par des postures politiciennes, loin de l’intérêt des Toulousains» a déclaré Olivier Arsac, Adjoint au Maire en charge de la Sécurité.