Retour

La 51ème journée de quartier de Jean-Luc Moudenc à la Reynerie, au Mirail et à Bellefontaine

Quelques jours après la signature du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain couvrant la période 2018-2025, prévoyant plus d’un milliard d’euros d’investissements dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville et une augmentation de 70% d’investissement par rapport au premier contrat entamé en 2005, le Maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc a effectué, mercredi 10 avril 2019, sa 51ème journée de quartier à la Reynerie, à Bellefontaine et au Mirail, accompagné du Maire de quartier, Franck Biasotto.

Soucieux de la parité femmes-hommes et de la reconnaissance de celles-ci dans l’entrepreneuriat, Jean-Luc Moudenc a tout d’abord rencontré l’association « Parle avec elles », précurseur du Marché des Pépites organisé à la Reynerie et du Marché des créatrices.

Il a ensuite discuté à la Maison du Projet à la Reynerie avec tous les acteurs et les services impliqués dans la perspective « 2030 nouvel horizon pour mon quartier – le quartier se construit avec vous. ». Et ce, toujours en favorisant la démocratie de proximité, la transparence et le dialogue entre tous les intervenants.

Après un passage à la régie de quartier Reynerie Services, indispensable plateforme pour tisser du lien social et lutter contre l’exclusion, Jean-Luc Moudenc a déambulé autour du lac de la Reynerie, pour faire le point sur sa sécurisation et sa mise en valeur avec la prochaine mise en place d’un espace aqualudique.

Il a ensuite fait le point sur les chantiers en cours à la Reynerie près du Petite Varèse et qui devraient s’achever fin 2020.

A midi, Jean-Luc Moudenc a participé à un déjeuner d’écoute afin d’apporter des solutions aux problématiques des associations du quartier du Mirail, acteurs de proximité aux rôles fondamentaux dans la vie au quotidien.

L’après-midi à Bellefontaine, il a tenu à rencontrer certains artistes de l’Accueil Jeunes de Bellefontaine, auteurs de la fresque murale du pôle Bastide. Soutien de la culture urbaine, Jean-Luc Moudenc leur a proposé d’autres lieux où ils pourraient réaliser de nouveaux ouvrages qui donnent de la couleur, de la créativité et de la vitalité à la ville.

Avant d’achever sa journée au Centre culturel Alban Minville par une commission de quartier, le Maire de Toulouse et le Maire de quartier ont tenu une table ronde avec les acteurs institutionnels, bailleurs et régies de quartier, pour évoquer les problèmes prégnants : l’insécurité et les menaces subies par les agents, les trafics de drogue, les commerçants illégaux sur les marchés, la propreté et les problèmes d’eau. Jean-Luc Moudenc a pris plusieurs rendez-vous avec ces acteurs et les services concernés. Il a avoué que le Préfet et le Procureur de la République lui avaient promis de prendre à bras le corps et à la source la gangrène des trafics de drogue et la présence de commerçants illégaux.