Retour

Retour sur la réunion avec Sacha Briand sur notre stratégie budgétaire et fiscale 2015-2020

Chollet-Salviac

 

Lundi soir, le groupe Toulouse Ensemble à organisé une nouvelle réunion thématique, la cinquième, cette fois-ci sur notre stratégie budgétaire et fiscale sur la période 2015-2020.

 

@

Réunion Budget 2015Dans son introduction, François Chollet, Président du groupe Toulouse Ensemble, a rappelé que cette décision, un crève-cœur, a été prise en collégialité avec tous les élus de la Majorité. Les éléments que nous avons découverts après notre élection, la situation laissée par l’ancienne majorité, et la baisse brutale des dotations de l’Etat, annoncée par le Premier ministre neuf jours après notre élection, nous ont conduits à revenir sur un engagement de campagne. Nous l’assumons.
Il est pour nous indispensable de maintenir à un haut-niveau les investissements. Les efforts demandés aux Toulousains sont partagés : 3/4 des efforts seront réalisés par la réduction des dépenses de la collectivité, ce qui est sans précédent ; 1/4 des efforts seront réalisés par les Toulousains.

@

 

Briand-seul

Dans son exposé pédagogique, Sacha Briand, Adjoint aux Finances, a présenté la situation financière de la Ville que nous avons découverte après notre élection :
le budget insincère de Pierre Cohen. Dès ce moment, nous avons mis en place une politique volontariste de réduction des dépenses du quotidien de la collectivité. Cette tâche a été rendue encore plus difficile avec la création de 1700 postes supplémentaires dans la collectivité par l’ancienne majorité, soit 1 par jour.

@

Nous avons redressé la barre et mis fin à cette dérive des dépenses de fonctionnement. Mais l’impact de la baisse des dotations, met en danger nos investissements. Nous perdons 234 millions d’euros d’ici 2020, soit l’équivalent de 90 crèches sacrifiées. De plus, le retour de la dette à Toulouse à la fin du mandat de Pierre Cohen nous oblige à prévoir son remboursement dans le budget. Nous avons perdu ce qui faisait une des forces de notre ville : l’absence de dette. Le levier fiscal restait donc la seule solution. Nous y avons recours, pour la seule et unique fois du mandat.

Notre stratégie budgétaire est tournée vers une seule ambition : porter la métropole toulousaine à la place qui est la sienne, accompagner son développement avec comme priorités l’emploi et la qualité de vie.

A ces défis, comme ceux notamment de la transition énergétique, du logement, de l’éducation, notre Majorité est au rendez-vous. Les investissements sont maintenus à un haut-niveau. 166 millions d’euros sont investis pour l’éducation avec en particulier la construction d’eau moins sept groupes scolaires d’ici la fin du mandat, du jamais vu à Toulouse. Les transports sont une de nos priorités avec la troisième ligne de métro, un investissement structurant.

Notre stratégie budgétaire est ainsi tourne vers notre ambition : réaliser et faire Toulouse en grand.

 

Plus d’informations sur le budget sont disponibles
sur le site internet de la Ville de Toulouse dans l’onglet « budget ».