Retour

Retour sur le Conseil Municipal du 11 décembre

IMG_1408

Vendredi 11 décembre s’est réuni, au Capitole, le Conseil Municipal de la Ville de Toulouse, durant lequel a été voté le budget primitif 2016 qui lance nos réalisations, et maintient l’investissement à un haut niveau.

Dans ses propos liminaires, François Chollet a abordé les conséquences du vote au premier tour des élections régionales. Il a rappelé que le combat contre le Front National n’est pas le combat de la République contre une menace anti-démocratique, mais le combat des idées, l’appel au vote. La meilleure réponse aux inquiétudes de nos concitoyens, ce ne sont pas les postures politiques, ce sont les actions, le maintien de la qualité du service public, la proximité, la probité.

Il a mis en avant la force de l’action de la Majorité autour de Jean-Luc Moudenc : la proximité. Les 19 maires de quartier sont sur le terrain, à l’écoute des Toulousains. Ce n’est pas un affichage, c’est une réalité. Le vote du budget 2016, c’est celui des réalisations, du niveau d’investissement maintenu et du lancement de la construction de quatre écoles cette année.
François Chollet a également souligné la création de 300 places en crèches depuis mai 2014, et de 500 supplémentaires d’ici fin 2018.
Il s’est ensuite réjoui de l’ouverture du Quai des Savoirs, un projet culturel d’excellence auquel la Majorité a donné corps et du recrutement de 58 policiers municipaux supplémentaires.

Lors de ce conseil municipal, Marion Lalane-de Laubadère, Adjointe au Maire en charge de l’Education, a présenté le Projet Éducatif Territorial. Il reprend notre politique volontariste pour l’Education, avec la création de nouveaux groupes scolaires et l’amélioration des conditions d’apprentissage. Le plan numérique dans les écoles a lui aussi été adopté pour donner des moyens supplémentaires aux équipes enseignantes.

Lors de ce Conseil municipal a été présenté le rapport de développement durable de la Ville de Toulouse par Elisabeth Toutut-Picard, Adjointe en charge de cette thématique. Il révèle l’engagement total de notre Majorité et de Jean-Luc Moudenc dans la transition énergétique. Ce fut l’occasion de notamment mettre en avant le projet d’agrandissement du réseau de chauffage collectif à partir de l’usine d’incinération du Mirail, le plus grand chantier de ce type en France, qui va concerner jusqu’à 15 000 logements.

Sacha Briand, Adjoint aux Finances, a ensuite présenté le budget primitif 2016 qui s’inscrit pleinement dans la stratégie budgétaire décidée au printemps dernier. Au niveau des recettes, ce budget est marqué par la baisse drastique des dotations de l’Etat. Depuis 2014, en cumulé, c’est 54 millions d’euros de baisse de dotations, soit l’équivalent de dix crèches. Cette baisse est compensée par les efforts sans précédent faits sur les dépenses de fonctionnement et le recours à contrecœur au levier fiscal, pour la seule fois du mandat. D’ici 2020, ¾ du besoin de financement seront absorbés par des économies dans les dépenses.

Malgré les difficultés, le niveau d’investissement reste haut. L’éducation est une de nos priorités : 35 millions d’euros seront investis en 2016. Nous ferons tous les groupes scolaires nécessaires pour remplir notre mission d’accueil des petits Toulousains. Grâce à notre stratégie budgétaire, les services publics sont maintenus et pérennisés.

Reprenant la conclusion de François Chollet sur le budget 2016, c’est la réalisation de la vision de notre Majorité : construire Toulouse en Grand !