Retour

Retour sur le Conseil municipal du 18 mars 2016

IMG_1408

Le Conseil municipal de Toulouse s’est réuni le vendredi 18 mars avec de nombreux sujets à l’ordre du jour.

Dans les propos liminaires, Jean-Michel Lattes, Premier Adjoint au Maire, a défendu notre projet ambitieux de desserte de Labège en métro. Il a également contré les mensonges et l’hypocrisie de l’Opposition qui, rappelons-le, avait enterré sans sourciller en 2008 le prolongement de la ligne B en métro jusqu’à Labège. Aujourd’hui, avec le projet de 3e ligne de métro, Labège sera desservie dès 2024 et connectée à la future gare TGV et à la zone aéroportuaire. Par ailleurs, avec notre proposition de téléphérique moderne entre la ligne B à Ramonville et la 3e ligne de métro à l’INPT (Institut National Polytechnique de Toulouse), le Parc technologique du Canal sera lui aussi desservi par un transport collectif performant et qualitatif.

Lors de ce Conseil a notamment été votée la stabilité des taux d’imposition de la Ville de Toulouse pour 2016 dans le respect de la stratégie budgétaire ambitieuse que nous avons adoptée l’année passée.

La création du service « Allô Séniors » a également été approuvée. Celui-ci, unique en France, permettra, dès le mois d’octobre, en complément du Point Infos Séniors, de redynamiser les liens intergénérationnels et de venir en aide aux personnes âgées isolées en partenariat avec les jeunes de l’association Uni-Cités.

Durant les débats, Jean-Luc Lagleize a fait le point sur les projets urbains que nous menons dans les quartiers prioritaires. L’objectif est simple : travailler sur la sécurité, améliorer le vivre-ensemble avec des projets ouverts sur des équipements publics plus nombreux et promouvoir une mixité sociale volontariste mais raisonnable.

Julie Escudier a ensuite présenté notre action pour le quartier Arnaud Bernard. En matière notamment de sécurité, de propreté ou encore de commercialité, nous sommes au rendez-vous des défis du quartier, dans la concertation avec les habitants.

Enfin, François Chollet a présenté un vœu condamnant les actions illégales de boycott contre Israël à Toulouse. Sur ce sujet sensible, afin que la municipalité ne soit pas l’otage de groupuscules activistes, le Conseil municipal a donné un mandat clair au Maire pour s’opposer à toute demande de ces derniers pour occuper une salle municipale.