Retour

Retour sur le conseil municipal du 9 décembre

10152469_482555005277908_7028827181885479158_n

Vendredi 9 décembre s’est réuni le Conseil municipal de Toulouse avec plusieurs sujets à l’ordre du jour, dont le vote du Budget 2017.

Le Conseil municipal a tout d’abord observé une minute de silence pour Danièle Damin et rendu hommage à son action en tant qu’élue pour le développement des quartiers au nord de Toulouse et la réalisation de la Médiathèque José Cabanis.

Il a été également annoncé un changement à la présidence du groupe de la Majorité municipale Toulouse Ensemble. Brigitte Micouleau devient présidente du groupe avec pour mission d’amplifier le travail militant de terrain. François Chollet devient quant à lui porte-parole de la Majorité et vice-président du groupe.  

Dans ses propos liminaires, François Chollet a ainsi rappelé tout l’enjeu du budget primitif 2017 : faire face à la baisse drastique des dotations de l’Etat décidée par Manuel Valls et maintenir un haut-niveau d’investissement à Toulouse. Dans cette finalité, la réduction des dépenses de fonctionnement est primordiale. C’est pourquoi nous devons moderniser encore plus l’action publique municipale.

Ce budget s’inscrit donc parfaitement dans notre stratégie budgétaire établie sur la totalité du mandat. Les dépenses de fonctionnement sont maîtrisées au profit de l’investissement : programme inédit à Toulouse de construction de 10 groupes scolaires neufs, projets de transports ambitieux, embellissement du patrimoine du centre historique…

Notre objectif est de répondre aux attentes des Toulousains et de ceux qui vont emménager dans notre ville. Notre Métropole est une des plus attractives de France. Nous devons répondre au défi de l’accueil de 11 000 nouveaux habitants par an en termes de logements, d’équipements publics, de transports et d’emploi.

Un autre facteur d’attractivité est la place importante faite à la Culture dans notre ville. L’Opposition a encore une fois tenté de faire croire que nous abandonnions la culture à Toulouse, notamment à cause de la cession prochaine de l’Espace Croix-Baragnon. Celui-ci n’est plus aux normes, en particulier en matière d’accessibilité, et demande de lourds investissements. Il est par ailleurs de plus en plus inadapté à la création culturelle.  

De plus, depuis notre arrivée en 2014, nous avons mis en place des actions fortes pour la culture : la gratuité des musées le week-end pour les Toulousains avec la carte « Musée Libre », le projet de la Piste des Géants à Montaudran, le futur cinéma à Borderouge, la réouverture du théâtre de la Digue (fermé sous le mandat de Pierre Cohen !) ou encore la localisation du futur « Lieu Z » consacré à l’œuvre du photographe toulousain Jean Dieuzaide, véritable Arlésienne sous le mandat précédent !

Nous faisons ainsi grandir la vie culturelle à Toulouse. Ce n’est pas pour rien que la Culture constitue le deuxième budget de la Mairie !