Retour

Université Jean-Jaurès : l’irresponsabilité de nos opposants !

[COMMUNIQUE DE PRESSE – 9 MAI 2018]

Les élus de la Majorité municipale s’associent au message de Jean-Luc Moudenc se réjouissant du déblocage de l’université Toulouse 2 Jean-Jaurès.

Les élus de notre Equipe municipale ont été les seuls élus locaux du territoire à prendre position fermement, répondant ainsi au désarroi des étudiants et des professeurs en leur proposant la mise à disposition de salles municipales pour la tenue des cours et des examens.

A l’inverse, ces événements ont mis en lumière un fait tout aussi scandaleux que les dégradations elles-mêmes : le silence complice ou gêné, voire le soutien ouvert et cynique, de l’Opposition municipale et des nombreux(ses) candidat(e)s potentiel(le)s à l’élection municipale de 2020, toutes tendances politiques confondues. Explicitement pour certains, implicitement pour d’autres, ils se sont donc placés du côté des bloqueurs, contre l’intérêt de la jeunesse toulousaine et plus globalement de tous ceux qui veulent réussir à Toulouse. Ils révèlent ainsi leur complaisance coupable avec la minorité d’activistes extrémistes qui a organisé le saccage de l’université.

Cette position est indigne de la part de ceux qui ont exercé ou qui aspirent à exercer des responsabilités municipales !

La jeunesse toulousaine et le monde universitaire local n’oublieront pas cet épisode.

Les élus de la Majorité municipale