Retour

Urbanisme – Nous défendons le développement harmonieux de Toulouse et sa Métropole !

Lors du Conseil municipal du vendredi 19 octobre, le groupe Toulouse Ensemble, par la voix d’Annette LAIGNEAU, Adjointe au Maire, a présenté un vœu pour la préservation de notre qualité de vie dans notre future règlementation d’urbanisme (le « PLUi-H »)

Ce vœu a été adopté avec l’ensemble des voix de la Majorité, l’Opposition préférant ne pas prendre part au vote, alors que ce sujet est capital pour le développement harmonieux de notre territoire. Ils démontrent ainsi une fois de plus leur laissez-faire sur l’urbanisation débridée !

Depuis 2014, notre Majorité a en effet travaillé à la réalisation d’une nouvelle réglementation d’urbanisme. Conformément à notre engagement de campagne, nous y avons inscrit la densité modérée et modulée comme principe directeur des constructions. Un équilibre est recherché entre la nécessité de construire plus et mieux pour accueillir chaque année de nouveaux habitants et la préservation du cadre de vie par la protection de nombreux espaces de verdure.

Le 20 septembre dernier, la Commission d’Enquête Publique, dont la mission était d’examiner ce projet de PLUi-H, a émis un avis favorable, mais avec de nombreuses réserves, reprises pures et simples d’expressions d’intérêts particuliers, qui vont à l’encontre de l’équilibre que nous avons atteint. Ces réserves, si elles étaient levées, entraîneraient potentiellement sur Toulouse Métropole la minéralisation de près de 300 nouveaux hectares d’espaces verts !

Notre Majorité refuse de voir ainsi trahies les légitimes aspirations des habitants qui se sont exprimés lors de nombreuses réunions publiques pour le maintien de leur qualité de vie et, surtout, par l’outil le plus démocratique qui soit : le suffrage universel municipal.

C’est le sens du vœu que nous avons présenté et
que vous pouvez retrouver en cliquant ici.