Retour

Vidéo-protection à Toulouse : pragmatisme et efficacité

Olivier Arsac

La semaine dernière, la vidéo-protection a permis l’arrestation d’un agresseur sexuel en série. Après celle d’un autre agresseur début septembre, c’est une nouvelle preuve par les faits de l’efficacité de nos choix en matière de sécurité.

L’Opposition, dans le rôle stérile qu’elle a choisi, a beau critiquer notre action, nous ne fléchirons pas. Les caméras de vidéo-protection sont un des éléments pour combattre la délinquance. Il n’y a que la gauche toulousaine, enfermée dans son angélisme, qui refuse d’ouvrir les yeux. Même le Premier ministre socialiste les a contredits lors de sa venue à Toulouse l’année passée !

« Je suis étonné du dogmatisme de l’Opposition. Alors que sa politique de sécurité, fondée simplement sur la prévention, a été un échec cuisant, elle devrait se féliciter de notre action pragmatique, efficace et plébiscitée par les Toulousains » déclare Olivier Arsac, Adjoint à la Sécurité.

Pourtant, François Briançon du PS déclarait sur Twitter le 24 juillet dernier « De nouvelles caméras à #Toulouse : la droite toulousaine choisit-elle l’efficacité ou la cosmétique ? ». Il est démenti par les faits !

Ceux qui ont souffert d’une politique de sécurité cosmétique, ce sont les Toulousains durant les six années du mandat du PS toulousain !

 

Groupe Toulouse Ensemble

Les élus de la Majorité municipale